Tél:+228 92 42 51 78
latest

5 juin 2022

UITA-Togo forme ses membres contre les violences domestiques



L’Union Internationale des Travailleurs de l’Alimentation, de l’Agriculture Hôtellerie Restauration, Catering, du Tabac et des Branches connexes (UITA-Togo) est en lutte contre les violences domestiques. Samedi 4 juin 2022 à Lomé, la Coordination projet Femme a réuni les organisations syndicales membres et affiliées de l’UITA-Togo, sur les questions de violences domestiques et les moyens de lutte contre le phénomène.

Placé sous le thème : « Violence domestique comme question syndicale », la rencontre a porté sur la Convention 190 de l’Organisation Internationale de Travail (OIT), qui fait cas de l’élimination de la violence et du harcèlement en milieu de travail.

« Tout employeur veut voir la productivité de son entreprise augmenter. S’il arrive à s’apercevoir qu’il y a un travailleur ou une travailleuse responsable en partie de cette baisse, il n’hésiterait pas à le licencier. Notre rôle à nous syndicat, est aussi la sensibilisation de nos membres à la prévention de la violence domestique et à la fin de la culture de l’inégalité du genre », a expliqué Yawovi Bissiliou Alawoe, coordonnateur UITA-Togo.

Selon Emilie Viho, coordonnatrice Projet Femme UITA-Togo, il n’existe pas de solution unique aux violences domestiques.

« Avec les différents outils mis en place pour lutter contre les violences sous toutes ses formes en particulier les violences sexistes, la Convention 190 adoptée le 21 juin 2019 aborde les violences domestiques comme un problème complexe pour lequel il n’existe pas de solution simple et unique », a-t-elle déclaré avant d’ajouter : « La prévention et le traitement demandent des actions à plusieurs niveaux. Et le syndicat a un grand rôle à jouer en se servant de cette convention lors des négociations collectives ».

Relever les défis qui s’imposent

Pour relever les défis liés aux violences domestiques, il urge de former les organisations syndicales aux dispositions en vigueur.

« A travers la thématique retenue, nous allons faire comprendre à l’assistance ce qu’on appelle la violence domestique, les différents types de violences domestiques, les principes et les caractéristiques de ces violences, les causes et les conséquences que cela engendre », a indiqué Dr Assah Kossiwa Lolonyo, spécialiste en genre et leadership féminin.

Aussi sera-t-il question de rappeler les dispositions en vigueur au plan national et international et le rôle des syndicats.

Rappelons que les actions de l’UITA ont amené l’OIT a adopté en juin 2019, des textes relatifs à la violence et au harcèlement dans le monde du travail.

Caleb AKPONOU

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire