Tél:+228 92 42 51 78
latest

14 juil. 2022

La mortalité infanto-juvénile recule au nord



La mortalité infanto-juvénile est une statistique qui correspond à la mortalité des enfants de moins de 05 ans. Elle est différente de la mortalité infantile (mortalité avant l'âge d'un an) ou la mortalité juvénile (mortalité entre 01 et 05 ans). La mortalité infanto-juvénile fait partie des indicateurs démographiques employés pour jauger la qualité des soins pédiatriques et par conséquent, le niveau de développement d'un pays. Le Togo a évolué ces dernières années.

L’Organisation non gouvernementale (ONG) internationale, Integrate Health et le ministère de la Santé ont réalisé une étude dont les conclusions honorent le Togo. Le pays a mis en marche des projets sanitaires variés pour permettre aux enfants de grandir en bonne santé.

Baisse des taux

Présentée le 31 mars 2022 à Lomé, l’étude est dénommée « Explorer les services de santé maternelle et infantile dans le nord Togo ». Selon cette dernière, de 2015 à 2020, le taux de mortalité des enfants de moins de 05 ans est passé de 51‰ à 35‰ au nord du Togo.

En ce qui concerne le taux de mortalité juvénile, il a baissé de 27,7‰ en 2015 à 17,3‰ en 2020. Quant à celui de la mortalité infantile, il a chuté de 24,1‰ à 18,8‰ sur la même période. Au même moment, la mortalité post-néonatale a régressé de 14,9‰ en 2015 à 8,1‰ en 2020. Seule la mortalité néonatale a progressé. Elle a quitté 9,2‰ pour 10,7‰.

Qu’est-ce qui a facilité ces résultats ?

La couverture sanitaire, l’amélioration de la qualité des soins et leur coût abordable, l‘accessibilité des soins ainsi que des structures sanitaires, la disponibilité des agents de santé, les sensibilisations sur les meilleurs pratiques d’hygiène, l’amélioration de la qualité et de l’accès accru aux soins de santé primaire, entre autres.

Actuellement, un plan d’urgence pour la région des Savanes est en cours d’exécution. Il prend en compte les secteurs de l’eau potable, l’électricité, les infrastructures et la santé. D’un coût de 16 milliards de francs CFA, il rehaussera le niveau de vie dans les localités concernées.

La mortalité maternelle est aussi en baisse au Togo

Le projet Muskoka a permis d’avoir des résultats salutaires. De 2010 à 2021, 152 000 grossesses non désirées ont été évitées, ainsi que 54 000 avortements provoqués et 400 décès maternels. Il y a eu une diminution du taux de mortalité maternelle de 10% entre 2010 et 2017. Le taux d’accouchement assisté par un personnel qualifié a évolué de 11% ; le taux de mortalité des enfants de moins de 05 ans a été réduit de 25% entre 2010 et 2019, etc.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60 : Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire