Tél:+228 92 42 51 78
latest

4 août 2022

La vie rendue facile à la femme togolaise



Il est clair que le gouvernement compte sur la participation des femmes au développement national. Depuis plusieurs années, une place de choix leur est réservée. Plusieurs actions ouvrent la voie du succès et donnent à la gent féminine un meilleur accès aux outils nécessaires pouvant favoriser leur épanouissement.

Du domaine juridique jusqu’aux secteurs sociaux et économiques, l’exécutif promeut et protège les femmes sur le territoire. Parmi les prouesses réalisées sur le plan juridique et institutionnel, il y a l’adoption d’un nouveau code des personnes et de la famille ; le renforcement du nouveau code pénal ; l’adhésion du pays à des conventions internationales.

Pas de différence entre hommes et femmes

Selon le rapport « les Femmes, l’Entreprise et le Droit 2020 » de la Banque mondiale, les femmes togolaises se voient accorder 84% des droits reconnus aux hommes. Elles sont ainsi mises au même niveau que les hommes sur les questions de la liberté d’expression, d’accès à l’emploi, de rémunération au travail, des prestations de retraites et règlementations.

Participation inclusive

De 23%, la représentation des femmes dans les instances décisionnelles a évolué pour atteindre 35% en 2021. Pour illustration aujourd’hui, le Premier ministre togolais est une femme, de même que la présidente de l’Assemblée nationale, deux institutions stratégiques du pays.

Entre 2019 et 2021, le nombre d’entreprises créées par les femmes a connu une hausse de 24%. Sur les 37 784 entreprises dénombrées, 10 217 ont été créées par les femmes. Une croissance qui trouve son origine dans la facilité d’accès des femmes aux crédits.

En parallèle, d’autres femmes s’autonomisent depuis la mise en place du Fonds national de la finance inclusive (FNFI). 102 milliards de francs CFA de crédits accordés par ce Fonds (de 2014 à juillet 2022) permet de faire sortir les femmes de la pauvreté.

Mais encore…

Il y a un fort engagement des femmes dans l’armée togolaise. Le gouvernement a fait de la politique de promotion du genre dans le secteur de la défense et de la sécurité, l’une de ses priorités. En témoigne le portefeuille du ministère des Armées occupé par une femme. Enfin, le Programme d’excellence pour les femmes en Afrique (Pefa) initié au Togo illustre bien la volonté nationale à valoriser le leadership et l’entrepreneuriat féminin.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire