Tél:+228 92 42 51 78
latest

30 août 2022

Les populations de Tsévié, Tchamba et Bafilo découvrent le livre d’Innocent Kagbara



Le jeune écrivain Innocent Kagbara est en tournée nationale. Après la dédicace de « Le Togo et l’usure de la francophonie de la nécessité de rejoindre le Commonwealth », le député a présenté mardi 30 août 2022, son œuvre aux populations de Tsévié, Tchamba et Bafilo.

A ce rendez-vous, des enfants, jeunes et adultes ont eu à discuter avec l’écrivain sur l’importance pour le Togo de s'ouvrir à d'autres partenaires et d'adopter le multilatéralisme. 

A Tsevié, l’écrivain est revenu sur le système colonial français qui, non seulement profite qu'à la métropole, mais aussi est un handicap pour l’émancipation des peuples africains dont les Togolais. 

« Le système éducatif en place tue nos jeunes talents. Chez les anglais, vous faites un pied à l’école et un pied dans l’entreprenariat contrairement au système classique français », a laissé entendre l'entrepreneur et désormais écrivain.

Selon le député, le changement doit commencer par les mentalités des dirigeants des pays francophones. 

« Nos nations doivent entretenir des relations décomplexées. Et dorénavant, nous appliquerons la réciprocité sur le plan diplomatique. Vous recevez nos présidents à l’Elysée, on vous reçoit aussi dans notre palais. Vous nous envoyez un de vos ministres accueillir nos présidents à l'aéroport, on fait pareil si vous venez chez nous. Il est temps de sortir du joug colonial. C’est certes difficile à faire, mais pas impossible. Nous devons profiter des avantages qu’offre le Commonwealth pour l’avenir de nos enfants et de notre pays », a-t-il déclaré.  

Pour M. Kagbara, les Etats africains doivent se battre pour leur indépendance économique.

« Il faut que les mentalités changent ! On doit pouvoir quitter l’étape où il faut toujours espérer des aides piégées du FMI et de la Banque Mondiale pour une autonomie digne de ce nom. Le monde anglais offre plus cette autonomie que le système francophone. Néanmoins nous ne disons pas de faire totalement dos à la francophonie mais allons chercher de nouvelles opportunités chez les anglais », a-t-il expliqué. 

A en croire Bimizi Tchaa, enseignant à Tchamba, l’œuvre de M. Kagbara est à saluer. 

« J'ai vraiment aimé cette approche de l’auteur de livre. Il est vraiment temps qu’on quitte l’étape de quel diplôme as-tu à qu’est-ce que tu sais faire ? C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à acheter ce livre », a-t-il indiqué.

Notons que la tournée de l’écrivain va se poursuivre dans les préfectures d'Assoli, Binah, Dankpen, Tchaoudjo et Ogou dans les jours à venir. 

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. Tél : (00 228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire