Tél:+228 92 42 51 78
latest

7 août 2022

Sida : Réduction de 63% du nombre de décès au Togo



Aucune maladie ne doit prospérer au Togo, le pays y veille. La couverture sanitaire universelle n’est pas un vain mot. C’est la prochaine étape d’une lutte entamée depuis des années contre les maladies qui emportent en masse les citoyens. Les dirigeants sont convaincus que les moyens mis en place, parfois au prix fort, en valent la peine, surtout face aux meilleurs résultats obtenus. Le Sida perd du terrain au Togo.

Sida signifie Syndrome d'immunodéficience acquise. L’abréviation décrit les symptômes et infections liées à une déficience acquise du système immunitaire. Le Sida est la phase finale d'une contamination au Virus de l’immunodéficience humaine dont l’abréviation est VIH. Celui-ci est une infection qui peut se transmettre lors des relations sexuelles.

Le Togo propose une meilleure lutte

Cela se justifie par la réduction des contaminations et de décès liés à la maladie. Entre 2010 et 2021, le Togo a réussi à obtenir une réduction de 56% des nouvelles infections au VIH. Mais encore, le pays est parvenu à faire régresser de 63% le nombre de décès liés au Syndrome d'immunodéficience acquise (Sida).

Une prévalence en chute libre

Le Conseil national de lutte contre le Sida et les Infections sexuellement transmissibles (CNLS-IST) renseigne que les efforts gouvernementaux ont aussi permis d’avoir des résultats encourageants en termes de prévalence. C’est le nombre de cas d'une maladie dans une population à un moment donné, englobant les cas nouveaux et les cas anciens.

De 4% en 2000, ce taux est descendu à 2,3% en 2018. Mieux, il est maintenant à1,9%. Par ailleurs, en ce qui concerne la prise en charge de co-infection Tuberculose/VIH (TB/VIH), il y a une avancée salutaire. Le taux de décès s’est stabilisé autour de 15% depuis 05 ans.

Prévention

Les pouvoirs publics sont surtout présents sur le terrain du dépistage, la prévention, la sensibilisation et l’implication collective. En 2021 par exemple, plus de 530 000 personnes ont été dépistées et 14 millions de préservatifs ont été distribués.

Le Togo est l’un des rares pays où la lutte contre le VIH a donné des résultats satisfaisants malgré la crise sanitaire liée à la covid-19. Maintenant, il est question d’atteindre l’objectif des trois 95 : 95% des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) connaissant leur statut, 95% d’entre elles recevant un traitement antirétroviral (ARV) et 95% de celles-ci ayant une charge virale supprimée.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. Tél : (00228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire