Tél:+228 92 42 51 78
latest

6 sept. 2022

Cataracte : Des soins gratuits, efficients et de grande envergure au Togo



Prendre en charge les citoyens de façon efficace et totalement moins chère, advienne que pourra. Cette décision politique, matérialisée par des initiatives opportunes, sauve la vie, en l’occurrence la vue à de milliers de Togolais vulnérables.

Une enquête réalisée en 2014, portant sur le bien-être oculaire des personnes âgées de 50 ans et plus, avait permis de conclure que la prévalence de la cécité au Togo est de 5,6% dont 64% des causes sont liées à la cataracte. En l’état actuel des choses, on estime le nombre des cas de cataracte existants au Togo à plus de 200 000.

Un constat suivi d’actions salvatrices

La principale est l’opération "Zéro cataracte". Elle lutte contre la maladie, caractérisée par une opacification du cristallin qui altère la vision. Assez souvent, les deux yeux du patient sont affectés. La gêne visuelle entraîne une diminution de la qualité de la vie.

"Zéro cataracte" couvre progressivement le territoire. L’initiative vise à opérer 10 000 personnes qui souffrent de la cataracte. Comme confirmé par le gouvernement, 20 000 lunettes seront offertes aux populations qui présentent les symptômes. Dans la région des Savanes, l’opération a déjà permis de faire des consultations à 11 600 patients pour qui il a été prévu 3 000 opérations de cataracte, nettement au-dessus des 800 pensées auparavant.

De région en région

"Zéro cataracte" a été lancée dans la région des Plateaux, 04 mois après le début de l’opération dans la région des Savanes, suivie par la Kara et la région centrale. Elle a permis d’offrir des soins aux personnes atteintes de la pathologie oculaire.

Tout comme dans les régions qui ont précédé, des phases de dépistage et de consultation ont été effectuées en amont dans les unités de soins et centres médicaux des cantons et préfectures de la région. Des interventions chirurgicales, des dons de verres médicaux, des sensibilisations ont été faites dans les localités concernées.

1245 personnes sauvées par "Mana Messè"

Elles ont été opérées dans la région maritime grâce à "Mana Messè", un autre programme de traitement gratuit de la cataracte, lancé en novembre 2021. "Mana Messè" ou "vue retrouvée" accentue l’amélioration de la couverture, l’accès et la qualité de la chirurgie de la cataracte.

Le pays veut porter le taux de chirurgie de la cataracte de 530 à 1 500 pour 01 million d’habitants en 2023. L’ambition est telle que les dirigeants entendent opérer 4 000 cas d’ici 2023, soit une couverture de 30% de la cible nationale.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. Tél : (00 228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire