Tél:+228 92 42 51 78
latest

11 sept. 2022

L’association "Kekeliviwo pour le développement" mobilise les jeunes pour le développement



« Jeunesse active pour le développement », tel est le thème autour duquel l’association « Kekeliviwo pour le développement » a réuni à Aného dans la préfecture des Lacs, du 08 au 14 août derniers des jeunes âgés de 10 à 25 ans.

Ce camp pour la jeunesse, tenu dans l’enceinte du collège protestant de la ville d’Aného et conçu sur un format interactif et participatif, a permis six jours durant d’éduquer et de former une trentaine de jeunes sur plusieurs thématiques en lien avec le bien-être et leur développement personnel.

Les participants ont été édifiés et imprégnés de connaissances en lien avec la santé notamment, les infections sexuellement transmissibles, la lutte contre le paludisme, ainsi que les attitudes à adopter par les jeunes filles en périodes de menstruations, les changements de comportements au cours de la période de l’adolescence.



D’autres temps forts ont également marqué le camp pour la jeunesse à l’instar des cours d’art culinaire, une communication sur la programmation de l’emploi du temps personnel pour réussir son année scolaire, le tout doublé d’une soirée récréative mimée de sketchs, chorégraphies et récitations de poèmes, et ponctué d’une visite touristique au centre artisanale de la ville d’Aného puis au palais royal de la ville. Ces activités inscrites au programme ont pris fin par une distribution de kits alimentaires et de livres aux participants.

Selon le président de l’association « Kekeliviwo pour le développement », le révérend-pasteur Dogbé délali Yaovi, l’objectif de ce camp destiné à la jeunesse était de permettre en ces périodes de grandes vacances scolaires, un brassage multidimensionnel, un temps d’échange entre les jeunes, une révolution de mentalité dans un monde en perpétuel changement. « Les jeunes sont l’avenir de demain. Or, plusieurs d’entre eux ne sont pas informés sur les thématiques abordées. Nous avons le devoir de les outiller, les orienter et de leur donner les clés nécessaires pour réussir dans la vie ».

Il convient de préciser que la trentaine de jeunes participants au camp sont en majorité issues des couches défavorisées notamment des orphelins de l’un ou des deux parents, actuellement en familles d’accueil que l’association parraine depuis cinq voire huit ans pour certains.

Donnant ses impressions et perspectives sur cette manifestation de jeunesse, le président de l’association souhaite vivement que le camp soit réédité l’année prochaine, et pense utile la construction d’un orphelinat digne de ce nom pour rassembler autant que possible les orphelins en charge afin de mieux veiller sur eux pour un meilleur encadrement nécessaire à leur développement physique, psychologique et académique.

Œuvrant dans les domaines de l’éducation, la protection des enfants, l’assistance sociale aux personnes vulnérables, et l’environnement, l’association « Kekeliviwo pour le développement » avec une origine remontant à l’an 2014, est basée à Djagblé dans la préfecture du Zio.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. Tél : (00 228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60.

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire