Tél:+228 92 42 51 78
latest

12 sept. 2022

PRP+ du CICR : Des kinésithérapeutes formés sur la prise en charge de l'amputation trans-tibiale



Le département Physical Réhabilitation Programme (PRP+) du Comité International de la Croix Rouge (CICR) travaille à une meilleure prise en charge de l'amputation trans-tibiale dans la sous-région ouest africaine. Du 05 au 09 septembre 2022, il a formé le personnel de réadaptation animée du Togo, du Bénin et de la Côte d'Ivoire sur la prise en charge de l'amputation trans-tibiale, à Lomé au Togo.

En collaboration avec le Centre National d'Appareillage Orthopédique (CNAO) et l'Ecole Nationale des Auxiliaires Médicaux (ENAM), la formation continue a permis de renforcer les capacités des kinésithérapeutes des trois pays par des formations théorique et pratique.

'' Durant la formation, nous avons insisté sur la collaboration entre kinésithérapeutes, orthopédistes et patients. Dans la prise en charge des patients trans-tibiaux, chacun joue son rôle et il est important que les parties prenantes se comprennent pour une meilleure prise en charge'', a indiqué Gnitignon Ami Palakibawi, ingénieur et formateur en kinésithérapie à l'ENAM.

A en croire Fofana Yamongo Valérie, kinésithérapeute à Abidjan, la collaboration interdisciplinaire s’imposera en Côte-d’Ivoire.

 '' J'ai beaucoup appris sur la collaboration interdisciplinaire. Au sortir de cette formation, j'aurai à sensibiliser mes collègues kinésithérapeutes sur l'importance de la collaboration avec les orthopédistes et les patients'' a-t-elle indiqué.

Ainsi, pendant cinq jours, les bénéficiaires de la formation ont été outillés sur les principes des amputations trans-tibiales, l'évaluation de l'amputation et sa gestion, les techniques de rééducation et l'importance du bandage.

''Aussi, nous avons passé en revue l'analyse des différents défauts de marche chez les patients et étudié tout ce qui concerne l'appareillage et le bilan du moignon qui est la partie du membre qui reste après amputation. L'idée c'est qu'à notre retour, nous puissions partager ce que nous avions appris à Lomé, avec nos collègues'', a déclaré Dr Kossi Oyene du SKAO de Parakou au Bénin.

Selon Adjeoda Parfaite Akpene du Centre régional d'appareillage orthopédique de Dapaong au Togo, la formation a permis de réactualiser les connaissances et d'échanger les expériences avec les collègues. 

Le PRP+ du CICR en actions

Depuis des années, le CICR à travers le PRP+ déploie des projets au Togo, au Bénin et en Côte d'Ivoire.

Pour Maria Arranz, conseillère technique en réhabilitation au CICR, les interventions du PRP+ au Togo, au Bénin et en Côte d'Ivoire sont de divers ordres.

'' De manière plus systémique, à travers le PRP+, nous travaillons avec les professionnels de réhabilitation physique du Togo, du Bénin et de la Côte d'Ivoire. Plus spécifiquement, nous accompagnons les personnes en situation de vulnérabilité pour des soins adaptés. Et c'est dans ce cadre qu'intervient ce séminaire, qui fait suite à celui organisé il y a deux mois pour les orthopédistes'' a-t-elle rappelé.

Quid de la mission du CICR

Avec plus de 11.500 collaborateurs de par le monde et 1800 expatriés actifs sur le terrain, le CICR met en œuvre des programmes d'aide et s'emploie à promouvoir et faire respecter le droit international.

En effet, le CICR intervient en temps de guerre en assurant la continuité des soins de santé, par la prise en charge des personnes blessées ou malade jusqu'à la guérison et leur réadaptation physique.

Aussi collabore-t-il avec les communautés locales et les organismes de santé pour évaluer les besoins et y répondre.

Pour permettre aux personnes en détention de jouir des soins de santé de base, le CICR prend en charge les besoins individuels, en œuvrant à l'amélioration du système d'eau et d'assainissement et déroule aussi des programmes de nutrition.

Le CNAO et ses missions

Basé au Togo, le CNAO garantit des services d'appareillage, d'orthopédiste, d'ergo et des services sociaux et d'accompagnement.

Centre national de référence d'appareillage orthopédiste, le CNAO accompagne le CICR dans la formation et le renforcement des capacités des kinésithérapeutes, des orthophonistes, bref le personnel de la chaîne de réadaptation physique au Togo comme au Bénin.

Grâce à son partenariat avec le CICR, le CNAO a fait passer le nombre de personnes appareillées au Togo de 750 en 2021, à 800 en 2022.

Par ailleurs, l'ENAM accompagne le CICR dans la formation des acteurs de santé pour une meilleure prise en charge des patients.

Elle a neuf départements pour la formation des auxiliaires médicaux, des orthoprothésistes, des auxiliaires en pharmacie, des auxiliaires anesthésistes et réanimation.

Caleb AKPONOU

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. Tél : (00 228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire