Tél:+228 92 42 51 78
latest

17 sept. 2022

Togo : Koussouwè Kouroufeï réélu à la FNGPC COOP-CA



La Fédération Nationale des Groupements de Producteurs de Coton, société Coopérative avec Conseil d’Administration (FNGPC COOP-CA) a tenu jeudi 15 septembre 2022 à Lomé, son assemblée générale ordinaire élective de l’exercice 2021. A l’occasion, Koussouwè Kouroufeï a été réélu à la tête de la FNGPC COOP-CA pour un mandat de trois ans.

Placée sous le thème : « Professionnalisme et durabilité au cœur de la production cotonnière », la 2ème assemblée ordinaire de l’année, a permis de renouveler le mandat des membres du conseil d’administration de la FNGPC COOP-CA.

En effet, depuis quelques années, la filière coton fait face à des difficultés liées à la pandémie de la COVID-19, la guerre en Ukraine, la hausse des prix des intrants et du carburant et autres. Des situations qui démotivent les producteurs de coton d’où la baisse de la production du coton au Togo.

« Dans ce contexte de crise et dans un but de relance, le réseau des sociétés coopératives des producteurs de coton entend miser sur ses atouts spécifiques, pour agir comme une force économique rassembleuse et offensive, en vue de contribuer plus efficacement d'une part, à l'augmentation de la production et d'autres part au renforcement de l'économie du pays », s’est engagé M. Kouroufeï.

Selon Martin Drevon, directeur général de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT), toutes les garanties sont données pour la reprise de la production du coton.

'' Aujourd'hui on se pose la question si le coton occupe une place importante pour vous les producteurs. Au cours du nouveau mandat, nous souhaitons que les cotonculteurs se posent la question sur l'intérêt qu'ils portent à la culture du coton. Il est temps de s'organiser à votre niveau pour une véritable relance du coton'' a-t-il lancé.

A en croire Simfétchéou Pré, Pca de la NSCT, le défi de la relance de la production ne peut être relevé que par la promotion de la convivialité, de l'harmonie et de l'entente au sein des producteurs.

Rappelons que sur les 3 dernières années, la FNGPC COOP-CA a procédé entre autres à la révision des statuts de la Fédération compte tenu du contexte de l'évolution du réseau, l'acquisition de terres cultivables (2 500 ha) pour les mettre à la disposition des producteurs de coton ayant des difficultés d'accès au foncier, l'achat et la remise à crédit de tracteurs aux producteurs qui le demandent (83 tracteurs) afin de faire face à la pénibilité des travaux agricoles notamment des labours, l'achat des récolteurs (1000 unités) pour rendre plus rapide et moins pénibles, les opérations de récolte du coton graine, la mise à disposition des engrais vivriers à crédit pour les producteurs de coton, l'octroi des secours à travers des fonds de solidarité (décès et autres cas d'urgence), la prise de participation de la FNGPC COOP-CA au capital social de la NSCT aux côtés de l'Etat et de OLAM, la prise de participation de la FNGPC COOP-CA au capital social du MIFA aux côtés de l'Etat et la PIA, la construction des sièges des de nos cinq (05) Unions Régionales des cotonculteurs dont les travaux sont exécutés à 90% déjà et une Délégation Lomé sera bientôt construite pour la FNGPC COOP-CA.

@gapola

Mail : thierryaffanoukoe@gmail.com       

Pour vos reportages, annonces et publicités, contacter le service commercial de votre site Gapola. Tél : (00 228) 92 42 51 78 / 97 85 10 60. 

« PRECEDENT
SUIVANT »

Aucun commentaire